Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Match’ Category

Et maintenant…

La défaite contre les Néo-zélandais par 2 buts à 0, défaite prévisible compte tenu du niveau de jeu que nous avons proposé tout au long de ce tournoi, clôt définitivement toute velléité de qualification aux JO. Pour sortir de ce tournoi, nous aimerions bien sûr battre les Irlandais demain, en aurons-nous les moyens ? Rien n’est moins sûr. Ceux-ci ont montré de belles qualités défensives et un sens de l’opportunisme offensif très performant. J’ai dit ailleurs que nous ne perdions jamais contre eux lors des grands tournois, ce n’est plus vrai depuis samedi dernier, ce match nous plonge donc une fois encore dans l’inconnu et les questions, saurons-nous le gagner ?
Par delà tout cela, et ce tournoi qu’il faut bien terminer, un nouveau grand chantier va s’ouvrir. Quels joueurs vont-ils mettre fin à leur carrière internationale ? Qui sont ceux qui souhaitent poursuivre ? Quel projet va-t-il leur être proposé ? Qui portera ce nouveau projet ? Les échéances s’annoncent déjà : CE 2009 en Hollande, Qualification et Coupe du monde en 2010, CE 2011 et qualification et JO 2012, tout cela est pour demain, chacun d’entre-nous, d’entre-vous, est concerné. Le temps de la réflexion arrive, puisse chacun y contribuer…
Photo : Igor est venu faire des photos officielles, c’est bien !

Igor [640x480]

malik-france.jpg

Publicités

Read Full Post »

France 5 TNT 2

Deux mi-temps assez différentes pour ce 4e match du tournoi. la première que nous dominons sans trop de difficultés avec quelques passages à vide néanmoins et la seconde où nos adversaires du jour les Trinidéens, ont cru en leur chance de revenir au score et nous ont un peu malmenés sans pour autant parvenir à nous battre.
Martin Genestet (Saint Germain HC), bien servi par un Mathieu Durchon (CA Montrouge), très en vue aujourd’hui, a donc ouvert le score des la seconde minute de jeu sur action de jeu. C’est sur stroke, à la 9ev minute de jeu que Trinidad et Tobago recollait au score. Notre très nette domination en cette première mi-temps nous a permis d’obtenir 5 PC dont deux furent convertis en buts, le premier à la 27e par Frédéric Soyez (Campo Madrid), le second, par Mathieu Durchon (CAMontrouge) qui a opportunément repris de volée une balle repoussée par le gardien trinidéen.
A²la reprise de la seconde mi-temps, chacun pouvait penser que le score allait s’aggraver rapidement, puisque dès la 40e minute, Mathieu Durchon (CA Montrouge) aggravait le score en concluant une superbe action française, mais il n’en fut rien, car les joueurs des Caraïbes ne souhaitaient manifestement pas s’en laisser compter et multiplièrent les interception pour venir jouer dans notre cercle et c’est un excellent Julien Thamin (Saint Germain HC) portier du jour, qui nous a, à plusieurs reprises, sauvé la mise.
Signe de la domination Trinidéenne en seconde mi-temps, nous n’obtinrent pas de PC quand ceux-ci en eurent 4 , ils transformèrent en but le 3e à la 56e minute de jeu.
C’est à la 33e minute que Gérôme Branquart (Saint Germain HC) nous mis définitivement à l’abri d’un retour de nos adversaires, d’un superbe shoot bien plat, dans la planche et décoché depuis la tête de cercle, c’était beau !
Nous abordons maintenant deux jours de repos, si le premier des deux est consacré à un peu de tourisme, le second sera consacré à la préparation de notre match contre les « Black Sticks ».
tribaal_banner_520x50.jpg

Read Full Post »

Argentine 4 France 2

L’Argentine a été plus forte que nous. Voilà, c’est un constat amer car l’espoir de qualification pour les Jeux ne relève plus désormais que d’un improbable scénario, mais c’est une réalité contre laquelle nous ne pouvons plus rien.
Le match avait commencé sur les chapeaux de roues puisque dès la 4e minute Nicolas Gaillard (CA Montrouge) ouvrait le score sur une très belle passe décisive d’Antoine Gouedard Comte (Saint Germain HC). Dès lors, les Argentins piqués au vif, ont mis une pression de tous les instants et cette pression leur a permis d’égaliser dans un premier temps (à la 14e sur PC) puis de prendre le large à la 18e et la 35e sur action de jeu. Jamais l’équipe de France n’a réellement pu rivaliser avec les Argentins, cette équipe nous a dominé dans tous les secteurs de jeu, les qualités tant défensives qu’offensives, et tant individuelles que collectives des Sud-américains ne nous ont laissé aucune chance. L’espoir né du but de Frédéric Soyez (Campo Madrid) e seconde mi-temps, n’a été que de courte durée puisque dans la minute qui a suivi, ils nous ont replacés à deux longueurs. Au final un score de 4 buts à 2 en faveur des Argentins. Ils sont venus jouer 21 fois dans notre cercle quand nous n’y allions que 8, nous n’avons pas obtenu un seul PC. La vidéo nous confirmera sans doute que nous avons plutôt bien défendu, mais que nous avons beaucoup trop rendu de balles à nos adversaires entre nos 22 et la médiane, leur offrant ainsi des situations de contre qui sont parmi les plus difficiles à défendre.
Comme à l’accoutumée, l’heure est aux soins, demain est un autre jour.
hockey-shop_banniere-520x50.gif

Read Full Post »

Je ne reviendrai pas trop longuement sur le compte-rendu du match que nous avons joué hier contre les USA, j’en retiens la victoire bien sûr car elle nous permet de rester dans la course à la finale, les 7 buts marqués (5 par Fred, 1 par Gégé, sur shoot et oui c’est possible, c’était beau et 1 par Poney), mais également un début laborieux et 4 buts encaissés.
Alors oui, nous avons quelques réponses à nos interrogations, et je place au premier rang la formidable solidarité de l’équipe qui aurait pu, comme parfois, sombrer psychologiquement face à l’adversité et la chance de nos adversaires du jour. Il n’en a rien été, le groupe a fait front, il a relevé ce défi et il l’a gagné. Chapeau ! On retiendra également que nous avons retrouvé une réelle efficacité dans les PC, et sans un PC fort, pas de performance possible, c’est donc de bon augure. Les dernières minutes de la seconde mi-temps ont montré également que nous savions jouer collectivement et prendre en défaut, par la vivacité de la circulation de la balle, des américains qui, le couteau entre les dents savaient qu’ils jouaient là une de leur seule chance de performer dans ce tournoi.
Mais il subsiste des questions bien sûr et l’Argentine demain nous permettra peut être d’y répondre. Des questions sur l’état de forme physique, saurons nous récupérer et être au mieux de nos capacités pour jouer ces talentueux argentins ? Saurons-nous opposer à leur maestria technique une défense intraitable au point de les faire douter et de prendre l’ascendant psychologique sur eux ? Saurons-nous protéger notre but suffisamment pour ne pas en prendre 4 comme lors de nos deux premiers matches ? Saurons-nous enfin relever ce défi tant physique, technique, tactique que psychologique que vont nous proposer nos adversaires,…
Nous sommes confiants car nous savons que les joueurs de l’équipe de France ont les moyens d’apporter des réponses satisfaisantes à ces questions. Nous préparons aujourd’hui la mobilisation de tous ces moyens. Chacun est conscient de l’enjeu, la cohésion de ce groupe est sa force…
Seule la victoire est belle.
banniere_sportw.gif

Read Full Post »

Les leçons de l’Histoire

Le sport a ceci d’intéressant qu’il propose régulièrement de montrer qu’on a appris des erreurs passées. Les Irlandais nous en ont fait une superbe démonstration aujourd’hui. Alors qu’ils avaient fait un superbe tournoi à Manchester, en tombant dans le piège que nous leur avions tendu, ils avaient perdu le droit de poursuivre en poule A.
L’Irlande est une équipe solide en défense et qui surtout, fonde son plan de jeu sur l’absence de prise de risques offensifs. Ils attendent patiemment que leurs adversaires viennent s’empaler sur leur défense intraitable et sereine et dès qu’une ouverture franche se présente, ils l’exploitent, sans brio particulier, mais avec beaucoup d’efficacité. Cela pourrait résumer le scénario d’aujourd’hui, les Irlandais ont fait un match solide défensivement, intraitables dans les uns contre uns, occupant efficacement l’aire de jeu et se battant comme des forcenés pour ne rien lâcher. Dès que nous leur en avons offert la possibilité, ils sont venus dans notre cercle, assez peu, mais suffisamment pour marquer 4 buts, au final ils ne sont pas tombés dans le piège que nous ne leur avons d’ailleurs pas posé.
De notre côté, en défense, nous avons voulu presser très haut, le placement y était mais l’engagement était somme toute insuffisant, en attaque, nous n’ avons pas su mettre le rythme qu’il fallait pour jouer loin d’eux, dans les espaces libres et malgré quelques occasions de buts, notre score est resté vierge.
On ne peut que féliciter cette équipe d’Irlande qui réussit d’entrée de jeu une très belle opération, gageons qu’en continuant avec le même sérieux et la même application, ils sauront aller loin et si nous souhaitons les retrouver en finale, l’équation est désormais simple pour nous, il faut tout gagner

France vs Ireland [640x480]

malik-france.jpg

Read Full Post »

France vs USA

Pour notre dernier match avant la compétition proprement dite, nous avions convenu avec les américains d’une confrontation en trois manches de 20 min. Cette confrontation a tourné à notre avantage puisque le score final a été de 4 buts à 2 en notre faveur.
Les USA ont proposé une opposition intéressante, mais comme souvent lors de ce genre de matches proches de la compétition les deux équipes sont un peu restées sur la réserve, ne se livrant pas complètement.
Le premier tiers-temps a vu une ouverture du score américaine dès la 4e minute, sur action de jeu. La réplique française ne s’est pas faite attendre puisque Antoine Gouedard Comte (Saint Germain HC) en bon capitaine, trouvait le chEmin des buts adverses, bien servi par Frédéric Soyez (Campo Madrid). C’est d’ailleurs sur ce score que la première pause fut sifflée, cloturant ainsi 20 premières minutes de jeu assez ternes et sans rythme.
La deuxième période fut beaucoup plus intéressante sur le plan du rythme de jeu et alors nous allâmes jouer 5 fois dans le cercle adverse, c’est par cinq fois que nous tirâmes au but, 4 tirs cadrés et 1 non-cadré. Trois buts furent marqués, par Martin Genestet (Saint Germain HC) sur une balle chipée dans l’axe en bordure de cercle et transformée immédiatement en shoot au but, puis par Antoine Gouedard Comte (Saint Germain HC) une fois encore à la conclusion d’un superbe mouvement collectif, Martin Genestet clôturant la série et sa passe de deux, après lui aussi un superbe mouvement collectif.
On pouvait désormais penser que les USA allaient passer une fin de match difficile tant la domination française en cette seconde période était évidente, mais il n’en fut rien et dans le troisième tiers-temps, l’équipe de France proposa un jeu terne et peu mobile, qui permit aux USA lors d’une de leurs très rares incursions dans notre cercle d’obtenir un PC qui fut transformé de belle manière. Le score ainsi établit à 4 buts à 2 en faveur de la France s’en tint là, et mise à part le seconde période, le jeu proposé aujourd’hui par les deux équipes ne fut guère enthousiasmant.

vs USA 3 [640x480]

hockey-shop_banniere-520x50.gif

Read Full Post »

Quand dominer c’est gagner

Notre nette domination durant notre dernier match contre les Lakers s’est traduite aujourd’hui par une large victoire 6 buts à 2. L’équipe quoique fatiguée et diminuée par quelques petites blessures a montré aujourd’hui une belle solidarité et un engagement sans faille, ce qui est une réelle satisfaction pour l’ensemble du staff.
Les buteurs du jour :
  • Frédéric Soyez (Campo Madrid) à la 27e, la 39e et la 66e minutes.
  • Arnoud Jansen (CA Montrougeà à la 41e minute.
  • Thomas Gourdin (CA Montrouge) à la 43e minute.
  • Jean Baptiste Pauchet (Amiens SC) à la 68e minute.
Demain matin Frédéric Verrier prend l’avion pour Paris à 6h50, il sera à Paris dimanche matin vers 6h00. Quant à nous, nous prenons le bus à 10h00 pour rejoindre Sydney et nous envoler vers Auckland à 16h30.
Message personnel pour Daniel Choquel : courage, nous sommes de tout coeur avec toi.
banniere_sportw.gif

Read Full Post »

Older Posts »